ARENDSEE Martha

Par Pierre Broué

Née le 29 mars 1885 à Berlin, morte le 22 mai 1953 à Berlin-Est ; militante communiste.

Fille d’un ouvrier imprimeur, gravement handicapée à la suite d’une opération en 1903, comptable puis travailleuse à domicile, Martha Arendsee adhéra au SPD en 1906 et fut responsable du « travail féminin » de ce parti à Berlin, de 1907 à 1916. En 1914, elle organisa avec Paul Schwenk et le groupe de Niederbarnim la diffusion des matériaux de l’opposition internationaliste. Membre de l’USPD en 1917, elle le représenta au Landtag de Prusse de 1919 à 1921. Membre du VKPD en 1920, elle fut également député au Reichstag de 1924 à 1930. Elle fut responsable du « travail féminin » du KPD et responsable de la publication de Die Kommunistin de 1922 à 1924, puis versée au département syndical et enfin au Secours ouvrier international (IAH).
Arrêtée en 1933, libérée en 1934, elle émigra en URSS avec son mari Paul Schwenk qui fut bientôt arrêté. Elle travailla à la radio et revint en 1945 à Berlin-Est. Elle fut signataire du premier appel du KPD et membre de la direction initiale du SED. Elle fut la présidente de l’institution de sécurité sociale de Berlin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article215938, notice ARENDSEE Martha par Pierre Broué, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 18 juin 2019.

Par Pierre Broué

SOURCES : Lexikon, op. cit. — Weber, Wandlung, op. cit. — Wehner, Zeugnis, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément