ARNIM Bettina von

Par Irène Petit

Née le 4 avril 1785 à Francfort, morte le 20 janvier 1859 à Berlin ; poétesse romantique, auteur d’ouvrages consacrés à la condition ouvrière.

Épouse, depuis 1811, du poète romantique Achim von Amim, profondément intégrée dans le milieu romantique, Bettina von Amim, en écrivant en 1843 son ouvrage Dieses Buch gekört dem König (Ce livre appartient au Roi), tenta d’échapper à la censure en se mettant directement sous la protection du pouvoir monarchique. Sans faire œuvre révolutionnaire, mais en cherchant à établir un dialogue direct entre le roi et son peuple, elle écrivait, sur la base d’une enquête personnelle approfondie, un tableau bouleversant de la misère du Vogtland, agglomération textile des environs de Berlin, définissant le « paupérisme » comme phénomène très divergent de la « pauvreté » et que la « charité » n’est pas susceptible de supprimer. Dans un autre ouvrage qui ne fut d’ailleurs pas publié, Le Livre des Pauvres (1844), assemblage de lettres qu’elle fit suivre d’une postface de sa main, elle donnait le fruit d’une enquête prodigieusement documentée sur les tisserands silésiens, à la misère desquels s’ajoutaient l’angoisse du chômage, de la mendicité et de la sujétion à l’usurier. L’espoir qu’elle put mettre dans la révolution de 1848, au cours de laquelle elle intervint auprès de personnalités menacées, comme l’écrivait Gottfried Kinkel, ne fut pas rempli ; les lettres qu’elle adressa pendant la période révolutionnaire au roi Frédéric-Guillaume IV, manifestent un désappointement grandissant quant à la formule des rapports roi-peuple qu’elle chercha une dernière fois à établir dans son ouvrage Gespräche mit Dämonen (Entretiens avec des démons, 1852). Le roi ne fit que rétablir l’Ordre du Cygne, éteint en 1539, dont les membres devaient soigner pauvres et malades.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article215939, notice ARNIM Bettina von par Irène Petit, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 18 juin 2019.

Par Irène Petit

ŒUVRE : Sämtliche Werke, éd. par W. Œhlke, 7 vol., 1920. — Romantisme et Révolution. Lettres et articles, éd. par Marie-CIaire Hoock-Demarle, 1981.— Jean-sans-barbe, 1982. — Werke und Briefe in drei Bänden, 1986.

SOURCES : G. Mander, Bettina von Arnim, Berlin, 1982.—H. Hirsch, Bettine von Arnim, mit Selbstzeugnissen und Bilddokumenten, Reinbek, 1987. — Marie-Claire Hoock-Demarle, Bettina Bretano-von Arnim 1785-1859, ou la mise en œuvre d’une vie, Thèse, Paris, 1987.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément