BŒTTCHER Paul, Herbert

Par Pierre Broué

Né le 2 mal 1891 à Leipzig, date de mort inconnue ; militant socialiste, puis communiste.

Né dans une famille ouvrière, Paul Bœttcher apprit le métier de typographe. Il entra dans les Jeunesses socialistes en 1907 et, l’année suivante, présida le groupe de Leipzig de cette organisation. Il adhéra au SPD en 1908, parcourut l’Europe de 1909 à 1913, apprenant la composition. En 1914, il fut responsable jeune de son syndicat, adversaire de la politique de guerre des « majoritaires ». Il adhéra à l’USPD à sa fondation en 1917. Journaliste à la Leipziger Volkszeitung de novembre 1918 à 1920, il passa au Sozialdemokrat de Stuttgart. Indépendant de gauche, il rejoignit la Vereinigte Kommunistische Partei Deutschlands (VKPD). En février 1921, il devint rédacteur en chef de son organe, Die Rote Fahne, Il fut enlevé par les putschistes au moment du putsch de Kapp. Membre de la Centrale la même année, rédacteur en chef du Roter Kurier de Leipzig, président de la fraction communiste au Landtag, secrétaire du parti en Saxe occidentale, il fut un chaud partisan d’un « gouvernement ouvrier » socialiste-communiste en Saxe. En octobre 1923, il entra dans le gouvernement du social-démocrate de gauche Erich Zeigner, comme ministre des Finances de Saxe. Il fut chassé de son ministère par un détachement de la Reichswehr. Droitier, partisan de Brandler, il conserva néanmoins ses responsabilités en Saxe ainsi que la direction de la Sächsische Arbeiterzeitung jusqu’à la fin de 1928, Il appartint ensuite à la KPO (Kommunistische Partei-Opposition). Il émigra en Suisse où il travailla également pour les services de renseignement soviétiques auxquels il semble qu’il ait appartenu depuis 1927. Membre du réseau de Sandor Rado, il fut arrêté en 1944 et réussit à s’enfuir en France en janvier 1945. Il fut condamné par contumace à deux ans de prison. Arrêté en 1946 en zone d’occupation soviétique, il passa neuf ans en camp de concentration soviétique et ne revint qu’en 1955 en RDA où il fut réhabilité, honoré et décoré à Leipzig.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article215971, notice BŒTTCHER Paul, Herbert par Pierre Broué, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 12 février 2020.

Par Pierre Broué

ŒUVRE : Der Verrat der Linken SPD, 1923. — Der Arbeiter-Korrespondent, 1927.

SOURCES : D.J. Dali in, Die Sowjetspionage. Prinzipien und Praktiken, Cologne, 1956. — Tjaden, KPD-O, op. cit. — Weber, Wandlung, op. cit. — Rœder et Strauss, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément