BUDZISLAWSKI Hermann

Par Pierre Broué

Né le 11 février 1901 à Berlin, mort le 28 avril 1978 à Berlin-Est ; écrivain communisant.

Professeur d’économie dans l’enseignement supérieur, collaborateur de Wissenschaftliche Korrespondenz et Die Weltbühne, membre du SPD en 1929, Hermann Budzislawski émigra à Zurich en mars 1933. En mars 1934, il remplaça à Prague, à la tête de Die neue Weltbühne l’Autrichien Willi Schlamm qui y avait publié les grands articles de Trotsky sur la catastrophe allemande. Trotsky l’accusa alors d’être l’homme de paille d’une opération menée par le trust Münzenberg, destinée à le priver d’une importante tribune en Europe. Ce journal allait devenir l’un des principaux organes de défense de la politique du Front populaire en Europe, Budzislawski émigra en France en 1938, puis aux États-Unis en 1940 et y demeura jusqu’en 1948, travaillant comme journaliste. Il revint à cette date en Allemagne de l’Est, fut professeur à l’Université de Leipzig et commentateur politique à la radio, travaillant sur les questions de la presse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article215998, notice BUDZISLAWSKI Hermann par Pierre Broué, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 14 février 2020.

Par Pierre Broué

ŒUVRE : Die Ausbildung der Joumalisten and die Erforschung der Presse, 1959. — Sozialistische Journalistik, 1966.

SOURCES : J. Radkau, Die deutsche Emigration in den USA, Düsseldorf, 1971. — Langkau, Volksfront, op, cit. — Walter, Exilliteratur, op, cit. — Rœder et Strauss, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément