CALWER Richard

Par Jacques Droz

Né le 21 janvier 1868 à Essllngen, mort le 13 juin 1927 à Berlin-Charlottenburg ; journaliste, parlementaire social-démocrate de droite.

Fils d’un contremaître, Richard Calwer étudia la théologie et la médecine, puis entra dans la rédaction du Braunschweiger Volksfreund et de divers autres journaux berlinois. En 1898, il fut élu au Reichstag comme député de Holzminden. Développant des idées réformistes, mais en dehors de directives bernsteiniennes, il entra en conflit avec le Parteivorstand qui l’exclut en 1909. fl resta en contact avec le monde ouvrier, subissant l’influence de Legien, soutenant que la socialisation de la propriété privée n’était pas une panacée universelle et voyant dans le socialisme une affaire de productivité et de répartition. A l’époque du Bloc, il soutint que la ligne de partage ne se situait plus entre les classes possédantes et le prolétariat, mais entre la propriété foncière et la propriété mobilière, et que la classe ouvrière devait profiter de cet antagonisme pour sortir de son isolement. B continua à écrire dans le Correspondenzblatt de la Commission générale des syndicats et enseigna à l’école syndicale de Berlin. Avant et pendant la guerre de 1914, il adopta une attitude colonialiste et nationaliste, qu’il crut dans l’intérêt des travailleurs. On lui prêta la formule suivante : « Il s’agit de dominer ou de servir ; il faut être le marteau ou l’enclume ! Malheur au peuple qui succombe, malheur à sa classe ouvrière ! »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216001, notice CALWER Richard par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 17 février 2020.

Par Jacques Droz

SOURCE : K.D. Mrossko, « Richard Calwer. Wirtschaftspolitiker und Schriftsteller 1868-1927 », in Lebensbilder aus Schwaben und Franken, t. XII, Stuttgart, 1972.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément