DUNCKER Käte, née DÖLL

Par Gilbert Badia

Née le 23 mai 1871 à Lörrach (Bade),morte le 2 mai 1953 à Bernau ; collaboratrice de Clara Zetkin, spartakiste, chargée des questions féminines dans le KPD ; épouse de Hermann Duncker.

Fille d’un commerçant, Käte Duncker fut élève de l’École normale d’institutrices (Lehrerinnenseminar), de 1888 à 1890 à Leipzig. De 1890 à 1896, elle fut institutrice à Friedrichroda puis à Leipzig. Elle fut congédiée à la suite de ses prises de position sociales et politiques. En 1898, elle adhéra au SPD et participa à la lre conférence des femmes socialistes d’Allemagne (Mayence, 15-16 septembre 1900). De 1906 à 1908, elle était rédactrice à Die Gleichheit, le journal dirigé par Clara Zetkin.
Pendant la guerre, elle milita dans les rangs de la gauche social-démocrate, puis des spartakistes. Elle fut déléguée à la conférence internationale des femmes socialistes à Berne (26-28 mars 1915) et représenta le groupe spartakiste à la conférence socialiste internationale de Stockholm (5-12 septembre 1917). Elle participa à la révolution de novembre 1918, écrivit dans Die Rote Fahne et s’occupa, sous la République de Weimar, des problèmes féminins dans les rangs du KPD.
Elle émigra en 1939 aux États-Unis d’où elle rentra, en 1947, pour s’installer en zone d’occupation soviétique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216202, notice DUNCKER Käte, née DÖLL par Gilbert Badia, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 19 février 2020.

Par Gilbert Badia

SOURCES : Ruth Kirsch, Käthe Duncker. Aus ihrem Leben, Berlin-Est, 1982. — Weber, Wandlung (voir article sur Hermann Duncker), op. cit. — Rœder et Strauss, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément