ELM Adolph von

Par Jacques Droz

Né le 24 septembre 1857 à Hambourg, mort le 10 septembre 1916 à Hambourg : fondateur du mouvement coopératif social-démocrate.

Fils d’un marchand de cigares, ayant lui-même appris ce métier, Adolph von Elm commença tôt sa carrière syndicaliste. Menacé d’arrestation, il émigra aux États-Unis où il collabora activement avec Samuel Gompers, qui eut sur lui une grande influence. Rentré quatre ans plus tard en Allemagne, il fonda en 1890, au moment où se relâchait la répression anti-socialiste, la Commission générale des syndicats allemands et entra au Reichstag en 1894. Frappé par la grève des ouvriers du port de Hambourg en 1896-1897, il préconisa la fondation d’une vaste coopérative de consommation, ayant des fonctions étendues (construction de logements, caisses d’épargne, ateliers éducatifs) et, malgré une forte opposition locale, il put mettre sur pied la direction de la Produktion, qui à Hambourg devint le modèle d’autres coopératives. En 1910, pour lutter contre la malhonnêteté des sociétés d’assurance, il fonda une société d’assurance ouvrière dont le siège fut également à Hambourg. Depuis longtemps lié avec Eduard Bernstein et Carl Legien, partisan vigoureux du révisionnisme et de l’indépendance des syndicats à l’égard du SPD, il regrettait pourtant que ceux-ci perdissent l’esprit de lutte sociale. Son épouse, née Helma Steinbach, fit beaucoup pour attirer les femmes vers l’idée coopérative.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216216, notice ELM Adolph von par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 19 février 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Die Genossenschafisbewegung, 1901.

SOURCES : F. Staudïnger, Die Konsumgenossenschaft, Leipzig, 1908. — A. Müller, « Adolph von Elm und die Genossenschaftsbewegung », in Sozialistische Monatshefte, no. 20, 1916. — W. Ahrens, Das sozialistische Genossenschaftswesen in Hamburg 1890-1914, Diss. Hambourg, 1970. — Ursula Ratz, « Unser politischer Einfluss wächst mit unserer wirtschahlichen Macht. Aus einer Korrespondenz zwischen Adolph von Elm und Joseph Bloch », in Zeitschrift des Vereins fur Hamburgische Geschichte, Bd. 68, 1982.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément