ENDERLE August

Par Pierre Broué

Né le 5 août 1887 à Feldstetten (Wurtemberg), mort le 2 novembre 1959 à Cologne ; militant socialiste et communiste.

Fils d’un ouvrier charpentier, mécanicien de profession, August Enderle devint tourneur et adhéra à Stuttgart, en 1904 ou 1905, au SPD et au syndicat des Métaux (DMV). Adversaire de la guerre, il fut mobilisé pour être intervenu, au cours d’une assemblée du parti, contre le « social-patriote » Paul Lensch en 1915. Il adhéra à l’USPD en 1917, au KPD(S) à sa fondation. En 1921, il fut appelé à Berlin au département syndical du KPD et à la page syndicale de la rédaction de Die Rote Fahne. Représentant allemand auprès de l’Internationale syndicale rouge à partir de 1922, il fut amené à se rendre en 1923 auprès de Trotsky pour le renseigner sur la situation allemande. Pendant les années suivantes, lié à Brandler et Walcher, il continua son travail pour l’ISR. Exclu avec les droitiers en 1929, il fut l’un des dirigeants du KPO puis rallia sa minorité et avec elle le SAP en 1932. D’abord organisateur illégal en Allemagne, il réussit à échapper à la Gestapo, émigra en Hollande puis en Belgique et finalement en Suède en 1934 où, avec sa femme Irmgard, il collabora avec Willy Brandt. Après la guerre, il revint en Allemagne occidentale, travailla pour le SPD et le DGB, devenant rédacteur en chef de son organe, Der Bund et président du syndicat des journalistes. Il écrivit en retraite une histoire du mouvement ouvrier allemand restée inédite.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216217, notice ENDERLE August par Pierre Broué, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 21 février 2020.

Par Pierre Broué

ŒUVRE : Die Gewerkschaftsbewegung : Ein Leitfaden für Gewerkschaftsarbeit, 1927.

SOURCES : Drechsler, SAPD, op. cit. — Rœder et Strauss, op. cit. — Tjaden, KPD-O, op. cit. — Weber, Wandlung, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément