FEIN Georg

Par Jacques Grandjonc

Né le 8 juin 1803 à Helmstedt (Brunswick), mort le 26 janvier 1869 à Diessenhofen (Suisse, canton de Thurgau) ; journaliste, agitateur républicain parmi les artisans allemands en Suisse.

Après des études de droit à Göttingen, Heidelberg et Berlin où il avait appartenu à la Burschenschaft (association d’étudiants), Georg Fein fut en 1831 journaliste à la Deutsche Tribune de J.G.A. Wirth à Munich. Il suivit le journal dans le Palatinat début 1832, participa à la fête de Hambach (27 mai 1832) et dut s’enfuir en France. En 1834, il fut rédacteur à la Neue Zürcher Zeitung et organisa en relation avec la Jeune Allemagne (fondée en avril 1834, à Berne) des réunions d’artisans allemands. Expulsé du canton de Zurich en septembre, il séjourna quelque temps à Strasbourg, publiant divers recueils de chants pour les associations d’artisans et d’ouvriers allemands de l’étranger. En 1845, il participa à la campagne des corps francs suisses contre Lucerne ; fait prisonnier et livré à la police autrichienne, il fut expulsé vers l’Amérique, d’où il revint en 1848. A la fin octobre, il présida à Berlin le IIe congrès démocratique et républicain. Il se réfugia de nouveau en Suisse fin 1849 et reprit, dans les années cinquante et soixante, sa propagande républicaine et anti-socialiste auprès des associations ouvrières allemandes dans la Confédération.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216229, notice FEIN Georg par Jacques Grandjonc, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 25 février 2020.

Par Jacques Grandjonc

SOURCES : O. Wiltberger, Die deutschen politischen Flüchtlinge in Strassburg von 1830-1849, Berlin, Leipzig, 1910. — W. Schieder, Die Anfange der deutschen Arbeiterbewegung, Stuttgart, 1963.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément