FREILIGRATH Ferdinand

Par Jacques Grandjonc

Né le 17 juin 1810 à Detmold (Westphalie), mort le 18 mars 1876 à Cannstadt, près de Stuttgart ; employé de banque, poète, un temps communiste.

Après un apprentissage commercial, Ferdinand Freiligrath travailla de 1832 à 1844 dans diverses maisons de commerce et banques à Amsterdam, Soest, Barmen, etc. Il publia en 1838 son premier recueil de poèmes, de facture romantique exotique et soutenait alors que le poète était au-dessus de la mêlée. La réaction qui s’accentua en Prusse contre la presse et toute forme d’opposition après 1840, firent bientôt de lui un poète engagé : Ein Glaubensbekenntnis (Une profession de foi), qu’il publia en 1844, le força à l’exil. Il rencontra en 1845 K. Marx à Bruxelles, publia en 1846 un nouveau recueil sous le titre français Ça ira !, qui fît de lui, avec Georg Weerth, l’un des premiers poètes communistes et révolutionnaires allemands. Employé de banque à Londres depuis 1846, il rentra en Allemagne en mai 1848, collabora à la Neue Rheinische Zeitung, entra à la Ligue des communistes, dont il sera l’un des membres dirigeants à Cologne, fin 1850. Pour échapper à une arrestation imminente, il reprit en 1851 le chemin de l’exil. Après avoir soutenu, avec Marx et Engels, les emprisonnés et condamnés du procès des communistes de Cologne (1852), il se retira peu à peu de l’activité militante ; ses relations avec Marx et Engels se détériorèrent à la fin des années cinquante, en particulier en raison de l’affrontement Marx-Vogt. Il rentra en Allemagne en 1868.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216240, notice FREILIGRATH Ferdinand par Jacques Grandjonc, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 25 février 2020.

Par Jacques Grandjonc

ŒUVRE : Diverses éditions des œuvres poétiques en allemand, dont Freiligraths Werke, présenté, par W. Ilberg, 1962. — Freiligrath. Briefwechsel mit Marx und Engels, présenté par M. Häckel, 2 vol., 1968.

SOURCES : Lexikon, op. cit. — BLDG, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément