HARNACK Ernst von

Par Jacques Droz

Né le 17 juillet 1888 à Marburg, assassiné le 3 mai 1945 à Berlin ; résistant social-démocrate au nazisme.

Fils du théologien Adolf von Harnack et petit-fils de Liebig, Emst von Harnack avait étudié à Marburg et Berlin et avait choisi après la guerre, malgré ses dons d’artiste, la carrière administrative. Il entra au ministère de l’Éducation pour deveir, après avoir occupé plusieurs autres postes, préfet de Merseburg. Inscrit au SPD en 1919, il avait servi de tout cœur la République de Weimar. Après le coup d’État de von Papen contre la Prusse, il décida de prendre sa retraite. Surveillé étroitement par les nazis, il put prendre du service dans une fabrique de textile, mais il lui fut interdit en 1936 de publier le livre qu’il avait écrit sur la pratique administrative. De¬venu un adversaire décidé au régime, risquant sa vie dans des entreprises téméraires pour sauver ses amis politiques, il prit contact avec d’autres socialistes, Leuschner et Leber, ainsi qu’avec les milieux chrétiens autour des Bonhœffer. Bien qu’il se trouvât au Tyrol au moment du coup d’État du 20 juillet 1944, il voulut rentrer à Berlin pour s’informer du sort des enfants de Leber qu’il avait pris à charge ; aussitôt arrêté, il fut condamné à mort par le VolkstribunaL

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216306, notice HARNACK Ernst von par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Die Praxis der ôffentlichen Verwaitung, 1936.

SOURCES : A. von Harnack, Ernst von Harnack. Ein Kâmpfer für Deutschlands Zukunft, Schwenningen, 1951. — Osterroth, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément