HASENCLEVER Wilhelm

Par Jacques Droz

Né le 19 avril 1837 à Arnsberg (Westphalie), mort le 3 juillet 1889 à Schöneberg (Berlin) ; militant social-démocrate lassallien.

Tanneur de profession, Wilhelm Hasenclever, introducteur des idées lassailiennes en Rhénanie, entra dans l’ADAV, dont il devint secrétaire puis caissier, en même temps qu’il publiait le Soziai-Demokrat. Élu au Parlement de l’Allemagne du Nord en 1869, il adopta une attitude patriotique et vota les crédits de guerre, prétendant que Napoléon III avait déclaré la guerre non seulement à l’Allemagne mais au socialisme ; il repoussa cependant l’annexion de l’Alsace-Lorraine. Successeur de Schweitzer à la tête de l’ADAV, la persécution du parti par l’avocat général Tessendorf l’amena, malgré des réserves à l’origine, à négocier à Gotha (1875) la réconciliation des deux partis socialistes. De 1876 à 1878, il fut codirecteur avec Wilhelm Liebknecht du Vorwärts à Berlin. Cependant, dans le Berliner Volksblatt qu’il publiait avec Wilhelm Blos, il demeura fidèle aux doctrines lassalliennes du socialisme d’État. Député d’Altona, de Berlin et de Breslau, il combattit avec ardeur le Sozialistengesetz ; obligé de quitter Leipzig, il se réfugia dans la poésie et les belles-lettres et mourut la veille du jour où le gouvernement retirait sa loi.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216309, notice HASENCLEVER Wilhelm par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Herr Tessendorf und die deutsche Sozialdemokratie, 1875. — Lieben, Leben, Kampf, Gedichte..., 1876. — Erlebtes, 1879. — Der Feldzug des Herrn Findelgegen die Sozial-demokratie, 1880.

SOURCES : L. Stern (éd.), Der Kampf der deutschen Sozialdemokratie in der Zeit des Sozialistengesetzes 1878-1890, Berlin-Est, 1956. — L. Held et alii. (éd.), Wilhelm Hasenclever. Reden und Schriften, Opladen, 1989. — Lexikon, op. cit. — Osterroth, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément