HESSBERG Louis von

Par Jacques Droz

Né le 15 mai 1788 à Betzigerode, près de Weimar, mort le 1 mai 1872, Cassel ; disciple du socialisme chrétien, proche de Weitling.

Né dans une famille de militaires, Louis von Hessberg entra lui-même dans l’armée prussienne et participa comme sous-lieutenant à la bataille d’Iéna. Il servit ensuite dans un régiment de la garde du roi de Westphalie et après 1813, dans l’ar­mée reconstituée du duc de Hesse où il se distingua lors des combats des années 1814-1815. Il fut mis à la retraite comme lieutenant en 1833. A Noël 1840, il publia son livre Aufruf zur Begründung einer christlichen Gemeinde (Appel à la fondation d’une communauté chrétienne), qui provoqua de fortes réactions et lui valut une rétrogradation dans ses titres militaires. Très proche des idées de Weitling et fai­sant de multiples citations du Nouveau Testament, il soutenait, en s’appuyant sur une analyse pertinente de la surpopulation des campagnes, que l’utilisation de la monnaie pouvait être assimilée au péché originel et laissait espérer, dans la cité communiste de l’avenir, le retour du « paradis perdu ». Bien qu’il eût confiance dans la bonne volonté de chacun pour accepter la collectivisation des terres, il en­visageait l’existence d’une série de tribunaux pour faire respecter la loi universelle de l’amour. La tentative de Hessberg pour créer à Kassel, sur ces bases, une « communauté chrétienne », aboutit à un échec bien qu’elle eût attiré une cinquan­taine de participants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216331, notice HESSBERG Louis von par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 18 mars 2020.

Par Jacques Droz

SOURCES : W, Schieder, Anfange der deutschen Arbeiterbewegung, Stuttgart, 1963.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément