HILLMANN Hugo

Par Jacques Droz

Né le 25 septembre 1823 à Elberfeld, mort le 14 janvier 1898 à Elberfeld ; militant lassallien, puis eisenachien.

Paysan, puis aubergiste, Hugo Hillmann fit partie du conseil de sécurité lors de l’insurrection d’Elberfeld en 1849. Ayant émigré en Angleterre, il entra à Londres à l’Arbeiterbildungsverein. Revenu en Allemagne en 1861, il prit part en Rhénanie à la campagne des lassalliens et adhéra à l’ADAV dont il devint en 1865 vice-pré­sident. Il semble avoir participé un certain temps au culte dont s’entourait person­nellement Lassalle. Mais en 1868, il se sépara de Schweitzer et de la comtesse Hatzfeld, dont il ne partageait pas les sympathies pour Bismarck. En 1868-1869, il se rapprocha de Liebknecht et de Bebel, correspondit avec Marx et adhéra à l’Internationale, auprès de laquelle il représenta la section d’Elberfeld. Entré au parti d’Eisenach, il s’occupa des questions syndicales, soutenant que les syndicats n’avaient pas à appuyer la création de coopératives de production et qu’ils devaient être indépendants du Parti social-démocrate,. Il prit part encore au congrès de Wyden en 1880 mais, menacé d’arrestation, émigra aux États-Unis. Il rentra à Elberfeld en 1891 où il reprit des tâches dans le SPD.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216336, notice HILLMANN Hugo par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 20 mars 2020.

Par Jacques Droz

SOURCES  : H. Wachenheim, Die deutsche Arbeiterbewegung 1844-1914, Cologne, Opladen, 1967. — Lexikon, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément