HIRSCH Max

Par Jacques Droz

Né le 30 décembre 1832 à Halberstadt, mort le 26 juin 1905 à Homburg-an-der-Höhe ; syndicaliste hostile au mouvement social-démocrate.

Libraire à Berlin puis commerçant à Magdeburg, Max Hirsch devînt en 1964 membre de la commission directrice des Arbeiterbildungsvereine. Soutenu par les adhérents de la Fortschrittspartei (Parti du progrès), il fonda en 1869 avec le libéral Franz Duncker (1822-1888), membre influent de ce parti, le Verband deutscher Gewerkvereine (VDG), plus connu sous l’appellation Hirsch-Duncker-Vereine. L’ambition de ses fondateurs était de constituer, à l’exemple des trade-unions bri­tanniques, une organisation ouvrière antisocialiste, placée sous le contrôle de la bourgeoisie et rejetant la grève comme moyen de lutte syndical. Hirsch exerça sur le mouvement une autorité dictatoriale ; il lui avait fixé un programme de réformes modérées qui prévoyait la création d’instances arbitrales entre employeurs et ou­vriers et il dirigeait l’organe de cette association, Der Gewerkverein (L’association syndicale). De 1869 à 1893, il fut membre du Reichstag. Fortement ébranlé par la loi contre les socialistes, à laquelle il n’avait pas trouvé de réplique appropriée, le VDG ne put représenter une force susceptible d’inquiéter les syndicats libres. A la mort de Hirsch, il n’avait guère plus de 110 000 membres, alors que les syndicats libres dépassaient le chiffre de 700 000.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216338, notice HIRSCH Max par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 20 mars 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Die hauptsächlichen Streitfragen der Arbeiterbewegung, 1886.

SOURCES : D. Fricke (éd.), 1830-1945. Die bürgerlichen Parteien in Deutschland, t. II, Leipzig, 1969.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément