HÖGNER Wilhelm

Par Jacques Droz

Né le 23 septembre 1887 à Munich, mort le 5 mars 1980 à Munich ; homme d’État social-démocrate.

Né dans une famille de fonctionnaires, Wilhelm Högner fit ses études au col­lège de Burghausen à Munich, puis fréquenta les facultés de droit de Berlin, Munich et Erlangen, qui lui ouvrirent une carrière de magistrat, ce qui l’amena à enquêter sur la tentative de coup d’État de Hitler en 1923. Lié avec Vollmar, il entra en 1919 au SPD et fut membre du Landtag de Bavière de 1924 à 1932, du Reichstag de 1930 à 1933. Adversaire des nazis, dont il fut l’un des premiers à dénoncer le péril mortel, il soutint pourtant la politique du parti à l’égard de Brüning. Il émigra en mars 1933 en Autriche puis, après la destruction du socialisme autrichien par Dollfuss, en Suisse, où il ne put obtenir une situation officielle, Vécut d’expédients littéraires, et écrivit de nombreux articles pour Ie Neuer Vorwärts et les Deutschland-Berichte de la SOPADE, dans lesquels il se montra sévère pour la gestion socialiste avant 1933. En correspondance avec de nombreux émigrés, il soutint la politique de Breitscheid au sujet du Front populaire allemand. Préoccupé depuis 1939 du statut futur de l’Allemagne, il se prononça pour une solution fédérale de la question nationale et la création d’un État bavarois. Revenu en Allemagne en juin 1945, il fut nommé trois mois plus tard ministre président de la Bavière, dont il avait rédigé la Consti­tution, et chargé du ministère de la Justice. Après le succès électoral du CSU, il ac­cepta d’entrer dans le cabinet Erhard, malgré l’opposition de son parti. Il ne cessa plus, dès lors, d’appartenir au gouvernement de la Bavière, dont il redevint ministre président de 1954 à 1957 et où il jouit comme Stammesherzog d’une popularité considérable. Il adopta dans le parti une attitude hostile à celle de Schumacher.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216343, notice HÖGNER Wilhelm par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 20 mars 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Der schwierige Äussenseiter. Erinnerungen eines Abgeordneten, Emigranten und Ministerpräsidenten, 1959. — Flucht vor Hitler, 1977.

SOURCES : F.J. Baumgârtner, Wilhelm Högner, Munich, Cologne, 1957. — P. Kritzer, Wil­helm Högner. Politische Biographie eines bayerischen Sozialdemokraten, Munich, 1979. — Annette Zimmer, Demokratiegründung und Verfassungsgebung Bayerns. Die Entstehung der Verfassung des Freistaates Bayern von 1945, Francfort, Berne, New York, 1987. — Rœder et Strauss, op, cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément