KAUTSKY Luise, née RONSPERGER

Par Irène Petit

Née le 11 août 1864 à Vienne (Autriche), morte le 8 décembre 1944 à Auschwitz-Birkenau.

Née à Vienne, d’une famille de pâtissiers, la jeune Luise rencontra dans la pâ­tisserie familiale Minna Kautsky, la célèbre romancière, mère de Karl, qui la gagna aux idées socialistes. C’était l’époque héroïque de la social-démocratie autrichienne où l’hebdomadaire Die Gleichheit était confisqué chaque semaine. Luise épousa Karl Kautsky le 23 avril 1890. La loi antisocialiste venant d’être abolie, le jeune couple s’installa la même année à Stuttgart où la revue Die Neue Zeit, deve­nue hebdomadaire, fut éditée. Plus tard, la famille Kautsky s’établit à Berlin.
Luise Kautsky eut une activité surtout littéraire, notamment de traductrice (de l’anglais et du français). En 1909, elle traduisit de l’anglais l’ouvrage de Louis Bou­din sous le titre Das theoretische System von Karl Marx, ainsi qu’une étude de Lafarguesur l’origine et l’évolution de la notion d’âme (Ursprung und Entwicklung des Begriffs der Seele). On lui confia la traduction des articles de Marx et d’En­gels rédigés en anglais de 1857 à 1862, traduction qui parut dans la grande édition de Riasanoff. Enfin elle donna une traduction complète de l’Adresse inaugurale de la Ire Internationale de 1864.
Elle-même rédigea de nombreux esquisses et portraits biographiques, dont ce­lui d’Eleanor Marx-Aveling. Et surtout elle écrivit un « Souvenir de Rosa Luxemburg » (Erinnerung an Rosa Luxemburg).
Elle secondait son mari dans son travail et sa maison était un centre fréquenté par les socialistes du monde entier. Après la rupture politique entre Karl Kautsky et Rosa Luxemburg, Luise Kautsky continua à fréquenter Rosa Luxemburg et les liens d’amitié ne furent jamais rompus entre les deux femmes, qui entretinrent une correspondance assidue pendant la guerre, dans les périodes où Rosa Luxemburg était incarcérée.
De Vienne, où les Kautsky étaient retournés au milieu des années vingt, ils s’enfuirent à Prague en 1938 et de là en Hollande. C’est à Amsterdam que Karl mourut en 1938. Luise voulut rester en Hollande malgré les conseils de ceux qui, en 1940, lui avaient procuré un visa pour l’Angleterre. Son fils Benedikt avait été dé­porté à Buchenwald et elle refusait de trop s’éloigner de lui. Elle fut arrêtée par la Gestapo peu après son quatre-vingtième anniversaire, en août 1940 et déportée à Auschwitz d’où elle ne revint jamais.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216373, notice KAUTSKY Luise, née RONSPERGER par Irène Petit, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 1er avril 2020.

Par Irène Petit

ŒUVRE : Rosa Luxemburg, ein Gedenkbuch, 1929. Trad. française : Louise Kautsky, Mon amie Rosa Luxembourg, éditions Spartacus, Paris, 1969.

SOURCES : Rosa Luxemburg. Briefe an Karl und Luise Kautsky, éd. par Luise Kautsky, 1923. — F. Adler (éd.), Luise Kautsky zum Gedenken. Nachrufe von Friedrich Adler,.., New York, 1945.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément