KEIL Wilhelm

Par Jacques Droz

Né le 24 juillet 1870 à Helsa (Kassel), mort le 5 avril 1968 à Ludwigsburg ; parlementaire social-démocrate de droite.

Tourneur de profession, Wilhelm Keil entra en 1896 au SPD au cours de ses an­nées de compagnonnage. En 1896, il fut désigné pour la rédaction du journal socia­liste de Stuttgart, la Schwäbische Tagwacht qu’il dirigea de 1903 à 1930, ce qui le conduisit au Landtag de Wurtemberg, puis au Reichstag où il siégea de 1910 à 1932 et où il se spécialisa dans les questions de finances et d’impôts. Partisan du révision­nisme, mais très préoccupé de la défense des institutions républicaines, il se pro­nonça en Wurtemberg pour une alliance avec les partis bourgeois. Après la guerre, il présida le Landtag de Stuttgart et devint de 1921 à 1923 ministre du Travail et du Ravitaillement du Wurtemberg. Très lié avec Erzberger, il milita pendant toute la République de Weimar pour une participation du SPD à une coalition gouverne­mentale avec les partis conservateurs, insistant sur le devoir de son parti d’adopter à l’égard de l’État weimarien une attitude positive, se présentant lui-même, « en tant qu’avocat des pauvres et des déshérités, comme le véritable soutien de la répu­blique démocratique ». Après l’avènement de Hitler, il prit position contre toute po­litique de résistance,. qu’il jugeait néfaste, ce qui lui valut de traverser sans en­combre les douze années du régime nazi. Malgré son grand âge et les réserves de nombre de ses amis politiques, il participa à la rédaction de la Constitution wurtembergeoise et présida le Landtag de 1946 à 1952.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216374, notice KEIL Wilhelm par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 1er avril 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Erlebnisse eines Sozialdemokraten, 2 vol., 1947-1948. — Schriften und Reden eines deutschen Politikers, 1950. — Das Parlement, 1952,

SOURCE : Benz et Graral, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément