KLEINE August, né Samuel HEIFISZ

Par Pierre Broué

Né le 25 mars 1885 à Lodz, mort en 1960 à Berlin-Est ; dirigeant communiste.

Le jeune Samuel Heifïsz naquit dans une famille d’ouvriers juifs. Il réussit à faire des études en travaillant et milita d’abord dans le Poule Zion. Il était à Vienne en 1913. Après la révolution de février 1917, il se trouvait à Kiev où il rejoignit les mencheviks. Il adhéra au parti bolchevique à la fin de 1918 et se vit rapidement confier des responsabilités dans l’Internationale communiste. Il vint en Allemagne avec Bêla Kun en 1921, à la veille de « l’action de mars », y revint en 1922 avec sa femme Lydia Rabinovitch, dite Kathe Pohl, comme représentant de l’exécutif de PIC. Sous le nom d’A. Kleine, il fut officiellement membre du Comité central et du Bureau politique. Il fut en 1923 l’un des principaux responsables politico-militaires dans la préparation de l’insurrection. Animateur du « centre », il fut placé briève­ment à la tête du KPD entre janvier et avril 1924, mais à la suite de la victoire de la gauche, il fut envoyé en France au moment de la « bolchevisation ». On sait qu’il appartint ensuite pendant quelque temps à l’Opposition unifiée, en tant que « zinoviéviste » et qu’il fut quelque temps secrétaire du bureau sud-américain de l’IC à Buenos Aires, probablement sous le nom de Rustico. Revenu en URSS, emprisonné à l’époque des grandes purges, il fut libéré après la mort de Staline.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216378, notice KLEINE August, né Samuel HEIFISZ par Pierre Broué, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 2 avril 2020.

Par Pierre Broué

SOURCES : M. Drachkovitch, B. Lazitch (éd.), The Comintern. Historical Highlights, Essays, Recollections, Documents, New York, 1966. — H.F. Lima, Caminos Percorriaos, San Paolo, 1982. — Weber, Wandlung, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément