DAZY René

Par Claude Pennetier

Né en 1921 à Lübeck (Allemagne) ; journaliste ; communiste oppositionnel.

Français né en Allemagne, étudiant en philosophie, René Dazy, fut emprisonné à Nantes (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique) pendant l’Occupation. Il s’échappa, partit au maquis dans la Nièvre et fut engagé volontaire à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
À la Libération, après un court séjour dans l’enseignement, il entra en journalisme à Samedi soir puis à Libération jusqu’à la disparition, en 1964. Il adhéra au PCF en 1949 et en fut exclu en 1969. Il participait à l’opposition intérieure, notamment à Tribune de discussion et à Unir. Pendant la Guerre d’indépendance algérienne, il s’était joint à un réseau d’aide au FLN.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article21638, notice DAZY René par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 25 octobre 2008.

Par Claude Pennetier

ŒUVRE : Fusillez ces chiens enragés... Le génocide des trotskistes, Olivier Orban, en 1981. — La Partie et le tout. Le PCF et la guerre franco-algérienne, Syllepse, 1990.

SOURCE : Notes de Claude Pennetier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément