LENSCH Paul

Par Jacques Droz

Né le 31 mars 1873 à Potsdam, mort le 17 novembre 1926 à Berlin ; parlementaire social-démocrate de droite.

Fils d’un conseiller de Préfecture, Paul Lensch étudia le droit à Berlin, puis à Strasbourg où il commença sa carrière de journaliste socialiste avant de prendre la direction, après le retrait de Mehring, de la Leipziger Volkszeitung que ses opi­nions radicales obligèrent de quitter en 1913. Il y avait soutenu que la politique des grandes puissances débouchait inéluctablement sur la guerre et que l’Internationale devait se servir de celle-ci pour provoquer partout la révolution. Député d’un di­strict saxon au Reichstag, il fut l’un des quatorze députés sociaux-démocrates qui s’opposèrent, le 3 août 1914, au vote des crédits militaires. Il semble que l’échec de la IIe Internationale ait en quelques mois modifié entièrement ses positions : dans plusieurs ouvrages il soutint la thèse que la victoire de l’Allemagne serait aussi celle du marxisme ; qu’il s’agissait en fait d’un conflit entre une Angleterre champion d’un capitalisme attardé et une Allemagne ouverte au progrès, où une monarchie éclairée avait tracé la voie à une démocratie qu’il convenait alors, grâce au « socia­lisme de guerre » (Kriegssozialismus) de réaliser pleinement. En quoi il rejoignait les positions de Cunow et de Haenisch. Il publia dans le même sens, avec le dé­puté Heinrich Schulz et le journaliste August Winnig, la Sozialdemokratische Artikel-Korrespondenz à Berlin et donna des articles pour Die Glocke de Helphand.
Après la guerre, nommé professeur extraordinaire à l’Université de Berlin, Lensch entra au service de la firme Stinnes dont il dirigea, entre 1922 et 1925, le journal Deutsche Allgemeine Zeitung. Mais en 1922, il avait été exclu du SPD.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216442, notice LENSCH Paul par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 8 avril 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Die deutsche Sozial-Demokratie and der Weltkrieg. Eine politische Studie, 1915.

SOURCES : H. Herzfeld, « P. Lensch. Eine Entwicklung vom Marxisten zum nationalen Sozialisten », in Ausgewählte Aufsatze, 1962. — Susanne Miller, Buigfrieden und Klassenkampf, Düsseldorf, 1974. — R. Sigel, Die Lensch-Cunow-Haenisch Grappe. Eine Studie zum rechten Flügel der SPD im Ersten Weltkrieg, Berlin, 1976. — Osterroth, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément