LEWY Gustav

Par Jacques Droz

Né en 1832 à Düsseldorf, date de mort inconnue ; collaborateur de Marx, puis de Lassalle.

Révolutionnaire de tendance jacobine en 1848, Gustav Lewy, qui appartenait à la petite bourgeoisie commerçante de Düsseldorf, maintint, en tant qu’ancien membre de la Ligue des communistes, pendant les années de réaction une attitude conspirative dans la région rhénane, ce qui entraîna sa surveillance par les autorités policières. Il prit contact avec Lassalle, mais se brouilla avec lui entre 1853 et 1860, années pendant lesquelles il entretint des relations avec Marx, auquel il ren­dit visite à Londres en 1856 pour le mettre au courant de l’état d’esprit dans les villes rhénanes. Puis il se rapprocha de Lassalle qui d’ailleurs le soutenait financiè­rement, et participa à la fondation de l’ADAV dont il devint le caissier. Très intéres­sé par l’évolution de la politique en France, il s’éloigna de l’ADAV et se convertit à des positions blanquistes, souhaitant que la révolution fût faite au bénéfice d’une élite instruite, position qui lui interdit l’adhésion à l’Internationale. En 1866, il émi­gra quelque temps aux États-Unis. Il vivait à Düsseldorf en 1888.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216450, notice LEWY Gustav par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 15 avril 2020.

Par Jacques Droz

SOURCE : S. Na’aman, Die Konstituierung der deutschen Arbeiterbewegung 1962/63, Assen, 1975.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément