MOHL Robert von

Par Jacques Droz

Né le 17 août 1799 à Stuttgart, mort le 4 novembre 1875 à Berlin ; homme d’État libéral wurtembergeois, puis badois.

Issu d’une famille de pasteurs protestants, passionné par ses études de droit, Robert von Mohl fut d’abord professeur à l’Université de Tübingen, où son poste lui fut retiré par le gouvernement wurtembergeois en 1847, puis à l’Université de Heidelberg qui l’envoya au Parlement de Francfort où il siégea au centre gauche. Il fît une brillante carrière politique qui se termina par un siège au Reichstag. Mohl apparut surtout comme un théoricien de l’État libéral, qu’il définit comme une syn­thèse entre les exigences du Polizeistaat d’Ancien régime, qui a pour but la prospé­rité du plus grand nombre des citoyens, et le Rechtsstaat qui assure le respect des droits individuels. Comme bon nombre de bourgeois éclairés de son temps, Mohl pensait, en réfléchissant sur la distinction entre les anciens pauvres et le prolétariat, que le Rechtsstaat impliquait une politique sociale. Dans de nombreux articles de la Deutsche Vierteljahresschrift, il soutenait qu’il était indispensable de lutter contre une atmosphère de désespoir et de créer un climat d’harmonie entre les ou­vriers et les entrepreneurs, qu’à cet effet des sanctions devaient être prises contre ceux qui exploitaient à des fins égoïstes le travail d’autrui et que les travailleurs, munis du droit de coalition, devaient être intéressés aux bénéfices de l’exploitation, afin d’assurer leur indépendance. Bien que méfiant à l’égard de la bureaucratie, il soulignait le rôle économique de l’État qui, pour combattre la surpopulation, pou­vait contraindre à l’émigration ou même interdire le mariage. Son idéal ne reposait d’ailleurs nullement sur le développement de grandes fabriques, mais sur la multi­plication des petites entreprises qui préserveraient l’indépendance professionnelle.
Après la révolution de 1848, Mohl se préoccupa surtout des problèmes que po­sait l’introduction du système parlementaire en Allemagne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216480, notice MOHL Robert von par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 28 avril 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Politische Schriften. Eine Auswahl, prés, par K. von Beyme, 1966.

SOURCES : E. Angermann, Robert von Mohl 1799-1875, Neuwïed, 1962.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément