NÖLTING Erich

Par Jacques Droz

Né le 20 novembre 1892 à Plettenberg (Westphalie), mort le 15 juillet 1953 à Haan ; économiste social-démocrate.

Réputé au cours de ses années d’études pour ses idées révolutionnaires — il al­la jusqu’à célébrer Freiligrath comme le poète de la révolution, au cours d’une fête de son gymnase —, Erich Nölting fit ses études universitaires à Munich, Berlin et Francfort où il suivit les cours de l’économiste Oppenheimer et fut promu docteur en économie politique après la guerre. Intéressé par les questions de formation ou­vrière, il enseigna à la Leibniz-Akademie de Hanovre, puis à l’Académie du travail à Francfort et exerça une forte influence dans les milieux étudiants, devenant célè­bre par ses polémiques à la radio avec le national-socialiste Gottfried Feder. Privé de tout salaire pendant la période nazie, il devint en 1945 conseiller économique dans certains Länder de l’Allemagne occidentale et, par sa lutte acharnée contre les démontages, acquit une certaine popularité dans la population de la Ruhr. Profes­seur à l’Académie sociale de Dortmund, il fut élu au Bundestag où il eut l’occasion de combattre les théories d’Erhard sur l’économie de marché et le plan européen de Schuman. Jusqu’à la fin de sa vie, partisan d’une économie dirigée et expert écouté de son parti, Nölting défendit constamment la socialisation (ce qui ne signifiait pas l’étatisation) des industries touchant les matières premières et des instituts finan­ciers.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216499, notice NÖLTING Erich par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 11 mai 2020.

Par Jacques Droz

SOURCES : W. Först (éd.), Aus dreissig Jahren. Rhein-westfälische Politikerporträts, Co­logne, Berlin, 1979. — Osterroth, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément