ŒLSSNER Fred

Par Jacques Droz

Né le 27 février 1903 à Leipzig, mort le 7 novembre 1977 à Berlin-Est ; militant communiste, homme politique de RDA.

Fils d’un militant socialiste du cercle de Halle-Merseburg, Fred Œlssner appar­tint dans ce district à la Sozialistische Proletarier-Jugend, puis au KPD et fit car­rière dans le journalisme avant d’être envoyé à l’Académie de Moscou pour y étu­dier l’économie. Il travaillait clandestinement pour le Comité central du KPD. En 1933, il émigra en Tchécoslovaquie, puis à Paris, puis à Moscou où, lecteur de l’É­cole Lénine, il tomba en disgrâce à cause d’une idéologie divergente de celle de l’é­cole et dut de 1937 à 1939 gagner sa vie dans une fabrique de papier. Sa réhabili­tation en 1941 lui permit de prendre la direction delà section allemande de la radio de Moscou. Renvoyé dès 1945 en Allemagne dans le sillage de la mission Anton Ackermann, il y fut occupé par les problèmes d’agit-prop et d’éducation et fit une brillante carrière dans le SED, dont il dirigea l’organe théorique Die Einheit. Ce­pendant ses opinions favorables, après le XXe congrès du PCUS, à une libéralisation de la politique économique ne lui permirent pas d’atteindre les plus hautes di­gnités et limitèrent son activité à des fonctions de conseil ou d’enseignement. En fé­vrier 1958, s’étant associé à Schirdewan et Wollweber pour condamner la politique économique d’Ulbricht, il fut chassé du Politbüro et de toutes ses fonc­tions dans le parti et dans l’État. L’autocritique qu’il fit de son « opportunisme » et de sa « cécité politique » lui permit de diriger de 1958 à 1969 l’Institut des sciences économiques à l’Académie des sciences de la DDR.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216504, notice ŒLSSNER Fred par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 11 mai 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Die Wirtschaftskrisen, 1949. — Der Marxismes der Gegenwart and seine Kritiker, 2e êd., 1949. 0 —Rosa Luxemburg, eine kritische biograpbische Skizze, 1951. — Die Bauernfrage im Marxismus-Leninismus, 1954. — Die Übergangsperiode vom Kopitaiismus zum Sozialismus in der DDR, 1955. — 20 Jahre Wirtschaftspolitik der SED, 1966.

SOURCES : K.W. Fricke, Opposition und Widerstand in der DDR, Cologne, 1984. — Lexikon, op. cit. — Weber, Wandlung, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément