RAU Heinrich

Par Jacques Droz

Né le 2 avril 1899 à Feuerbach, près de Stuttgart, mort le 23 mars 1961 à Berlin ; militant communiste, spécialiste des questions agraires.

D’origine rurale, mais ouvrier métallurgiste chez Bosch à Stuttgart où il tenta d’organiser une grève au début de l’année 1917, Heinrich Rau entra à l’USPD en 1917, au KPD en 1919. Après avoir commencé sa carrière de permanent au Wurtemberg, il fut appelé à la Centrale du parti à Berlin où il se trouva être rapidement, aux côtés de Erwin Hörnle et de Ernst Pütz, le spécialiste des questions relatives à l’agriculture et aux forêts. Il dirigea le journal Der Pflug et fut inscrit à ce titre à diverses organisations internationales, participant en 1923 au congrès de la paysan­nerie à Moscou et devenant le directeur de l’organe des agriculteurs et colons communistes, Einiges Volk. Bien que membre du Landtag de Prusse depuis 1928, Rau se tint à l’écart des intrigues politiques ; il se fit une spécialité des questions agricoles, auxquelles il consacra plusieurs ouvrages. Arrêté en 1933, mais libéré à la suite du paiement d’une caution, il émigra en Tchécoslovaquie, puis en Russie d’où l’on l’envoya combattre dans la 11e Brigade internationale en Espagne. Gra­vement blessé, il rentra en France et prit en mains quelque temps l’Aide internatio­nale aux ouvriers. Arrêté et emprisonné au camp du Vemet, il fut livré par les auto­rités françaises à la Gestapo qui l’interna à Mauthausen où il accomplit une œuvre considérable de résistance et d’appui moral et matériel aux prisonniers.
En 1946, après avoir travaillé à la réorganisation de l’économie rurale dans le Brandebourg, devenu un homme d’appareil très considéré, il reprit sa carrière au sein du SED, fut nommé en 1949 ministre du Plan, en 1953 de la Construction des machines, en 1955 du Commerce extérieur et pan-allemand. Fonctionnaire renfer­mé sur lui-même et qui s’était usé au travail, mais qui se pliait en fin de compte aux ordres reçus, il acquit en RDA toutes les marques d’honneur imaginables, avant de mourir prématurément d’un infarctus.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216523, notice RAU Heinrich par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 13 mai 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Abfindung der Landes- und Standesherren, 1926. — Zur Vierhundertjahrfeier des deutschen Bauemkrieges, 1928. — Die führende Rolle der Industrie beim Aufbau des Sozialismus und der neue Kurs in der DDR, 1953.

SOURCES : Weber, Wandlung, op. cit. — Rœder et Strauss, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément