REGLER Gustav

Par Jacques Droz

Né le 25 mai 1898 à Merzig (Sarre), mort le 14 janvier 1963 à New Delhi (Inde) ; écrivain communiste.

Fils d’un ébéniste, élevé dans un milieu sarrois catholique, ayant fait de solides études de philosophie, Gustav Regler avait participé aux événements révolution­naires, à Berlin en 1918, à Munich en 1919. Entré au Parti communiste en 1928, il s’était fait une réputation littéraire dans l’Allemagne de Weimar par son roman Wasser, Brot und blaue Bohnen. En exil, il poursuivait sa carrière littéraire à Paris où il participa aux entreprises de Münzenberg, notamment à la publication du Li­vre brun sur l’incendie du Reichstag et où il milita contre le retour de la Sarre, son pays natal, à l’Allemagne. Il fut témoin, au cours d’un voyage en Union soviétique, des purges staliniennes contre Zinoviev et Kamenev. Mais ce n’est qu’après son odyssée en Espagne où il fut gravement blessé et dont il fit le récit dans son livre The great Crusade (1940), qu’il se sépara du communisme, sans pourtant renier son in­tervention pour la République espagnole. Revenu en France, il fut interné au camp du Vemet, mais put s’échapper et se rendit au Mexique où, entièrement isolé des mi­lieux communistes, il poursuivit son œuvre d’essayiste et de poète. De retour en République fédérale, il y publia en 1958 Das Ohr des Malchus, son autobiographie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216526, notice REGLER Gustav par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 13 mai 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Le Glaive et le fourreau..., 1960.

SOURCES : F.R. Benson, Schriftsteller in Waffen. Die Literatu rund der spanische Bürgerkrieg, Zurich, Fribourg/Br., 1968. — W. Kiessling, Exil in Lateinamerika, Leipzig, 1980. — A. Diwersy, Gustav Regler. Bilder und Dokumente, Sarrebruck, 1983. — Durzak, op. cit. — Rœder et Strauss, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément