ROSSMÄSSLER Emil, Adolf

Par Jacques Droz

Né le 3 mars 1806 à Leipzig, mort le 8 avril 1867 à Leipzig ; socialiste lassallien.

Après des études au collège Nicolaï à Leipzig, Emil Rossmässler dut, selon les vœux de sa mère, faire des études de théologie à Leipzig, mais aussitôt que possible il prit un poste de professeur dans la petite ville de Thuringe, Werda, où il s’adonna à des études de sciences naturelles et publia des ouvrages de botanique, ce qui le fit nommer en 1830 professeur à l’école forestière de Tharandt. Converti sous l’influence des événements de 1830 aux idéaux démocratiques, il créa en 1848 un Vaterlandsverein proche des milieux deutsch-katholisch à Tharandt et fut élu à l’Assemblée nationale parla ville de Pima. Il se lia étroitement avec Robert Blum et se prononça au Parlement de Francfort en faveur de la séparation de l’Église et de l’État sur le plan scolaire. Pensionné en 1849, revenu à ses études de sciences na­turelles, il ne commença sa carrière politique, sous l’influence des lassalliens, qu’au début des années soixante. A cette époque, il participa à Leipzig à la création du Gewerblicher Bildungsverein dont il voulait faire un centre de formation ouvrière plus humain et plus scientifique. A la demande du Comité central de Leipzig, il publia en 1863 son programme Ein Wort an die deutschen Arbeiter, dans lequel il faisait de l’évolution démocratique des institutions la condition de l’unité nationale alle­mande. En 1866, dans son Volksprogramm fur die Gegenwart, il se prononça pour l’armement de la nation et la lutte populaire contre la guerre fratricide qui allait éclater. Dans les dernières années de sa vie, il aida Bebel et Liebknecht à fonder le Parti populaire saxon (Sächsische Volksparteï) dont il devint l’un des présidents.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216546, notice ROSSMÄSSLER Emil, Adolf par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 14 mai 2020.

Par Jacques Droz

SOURCES ; K.H. Günther, Bürgerlich-demokratische Pädagogen in Deutschland während der ziveiten Hälfte des 19. Jahrhunderts, Berlin-Est, 1963. — S. Na’aman, Lassalle, Hanovre, 1970. — S. Na’aman, Die Konstituierung der deutschen Arbeiterbewegung 1862/63, Assen, 1975. — BLDG, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément