WEIL ou WEILL Samuel

Par Eric Panthou

Né le 13 août 1887 à Hérimoncourt (Doubs), massacré par les Allemands le 4 juin 1944 à Pontaumur (Puy-de-Dôme) ; marchand de bestiaux, réfugié en Auvergne ; victime civile.

Fils de Louis et de Caroline, née Blum, Samuel Weil -orthographié aussi Weill- était marié à Marthe, née Ulhman, 45 ans, sans profession. Il avait eu trois sœurs.
Au début de la guerre, ils vinrent s’installer à Pontaumur, logés par Augustin Lonchambon depuis 1940. On ignore où le couple vivait auparavant, probablement dans le Doubs.
Le 4 juin 1944, une troupe de soldats allemands accompagnés de Miliciens passa dans Pontaumur après être revenue d’une expédition à Dontreix (Creuse) où les soldats avaient exécuté sommairement dix FTP qui avaient fui leur camp dans le Puy-de-Dôme après l’arrestation de l’un d’entre eux.
Dinant alors avec Augustin Lonchambon, les Weil prirent peur et voulurent s’enfuir vers des rochers à proximité de la maison. Les soldats allemands leur tirèrent dessus, blessant son épouse et tuant Samuel Weil.
Son épouse ne fut pas arrêtée, contrairement à trois autres personnes présentes sur les lieux du drame, dont deux civils qui étaient au café.
Son nom figure sur le Monument aux Morts de Pontaumur et d’Hérimoncourt.
Il n’a pas de dossier à Caen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216676, notice WEIL ou WEILL Samuel par Eric Panthou, version mise en ligne le 8 juin 2019, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Eric Panthou

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 16. Enquête pour crimes de guerre. Pontaumur .— Généanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément