SCHIFFRIN Alexander, pseudonyme : Max WERNER

Par Jacques Droz

Né le 11 août 1901 à Kharkov (Russie), mort en 1950 ou 1951 aux États-Unis ; militant socialiste antinazi.

Entré de bonne heure au SPD, Alexander Schiffrin collabora à la revue Die Gesellschaft de Hilferding et fut considéré sous la République de Weimar comme l’un des meilleurs théoriciens de la gauche du parti. Émigré en 1933 à Paris, il prit position aux côtés des Socialistes révolutionnaires contre les prétentions de la SOPADE à exercer un mandat que lui aurait confié la social-démocratie et il se pré­senta comme l’un des défenseurs d’un accord avec les communistes au sein du Front populaire créé à l’hôtel Lutetia à Paris ; il signa à cet effet les déclarations du 21 novembre 1935 et du 2 février 1936. Après l’échec du Front populaire, il agit en faveur de la concentration des forces socialistes et soutint l’Arbeitsausschuss deutscher Sozialisten qui refusait de se plier aux commandements de la SOPADE. Lié avec Münzenberg, il fit partie de l’Union franco-allemande et collabora à plu­sieurs journaux desquels il était responsable, dont la Zukunft où il défendit la thèse d’un Front populaire sans communistes. Émigré en 1940 aux États-Unis, Schiffrin écrivit dans des journaux militaires, mais sa trace fut perdue vers 1950.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216858, notice SCHIFFRIN Alexander, pseudonyme : Max WERNER par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 15 mai 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Zur Genesis der sozialökonomischen Ideologien in der russischen Wirtschaftswissenschaft (trad. du russe), 1926. — Sozialismus, Krieg und Europa, 1938. — M. Werner, Der Aufmarsch zum zweiten Weltkrieg, 1938. — Le socialisme et le fascisme se disputent l’Europe, 1938.— Battle for the World, 1941. — M. Werner, The Great Offensive, 1942.

SOURCES : Langkau-Alex, Volksfront, op. cit. — Walter, Exilliteratur, op. cit. — Rœder et Strauss, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément