SCHÖNLANK Bruno

Par Jacques Droz

Né le 16 mai 1859 à Mühlhausen (Thuringe), mort le 30 octobre 1901 à Leipzig ; journaliste et parlementaire social-démocrate.

Fils d’un professeur et maître de chapelle israélite, Bruno Schönlank devint, après de solides études universitaires, un collaborateur de Viereck, avec lequel il se brouilla en 1885. Après une collaboration épisodique à quelques journaux de province, il se rendit à Berlin où il tenta de faire du Vorwärts un journal attractif pour les masses. L’opération lui réussit pour la Leipziger Volkszeitung dont il fit, grâce à l’utilisation du téléphone et du télégraphe, un modèle pour la presse social- démocrate allemande et qu’il dirigea jusqu’à sa mort. Il eut l’occasion, en 1892, de collaborer à l’ouvrage de Kautsky Grundlagen und Forderungen der Sozial-Demokratie, qui contribua à la connaissance du marxisme. Si, député de Breslau depuis 1893, il n’occupa pas une place aussi grande sur la scène parlementaire que sur celle du journalisme, il eut l’occasion, aux congrès du parti à Francfort (1894) et à Breslau (1895), de prendre position pour la révision des positions antérieures de la social-démocratie quant aux problèmes agraires : « Il s’effectue au sein du parti une révision de notre manière de voir, dit-ii ; nous avons cessé d’être le parti du prolétariat industriel. » Il estimait nécessaire, comme Vollmar, de défendre les intérêts de la petite propriété rurale ; allant plus loin, il dénonça la théorie exprimée par le programme d’Erfurt, selon laquelle la prolétarisation s’aggravait constam­ment en régime capitaliste. Représentant reconnu de la tendance révisionniste, sa mort prématurée ne lui permit pas de faire la preuve de toutes ses qualités intellec­tuelles et d’occuper au sein du parti la place qui fut celle d’Ignaz Auer.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216869, notice SCHÖNLANK Bruno par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 19 mai 2020.

Par Jacques Droz

SOURCES : P. Mayer, Bruno Schöniank, 1859-1901. Reformer der sozialdemokratischen Tagespresse, Hanovre, 1972. — Waltraud Sperlich, Journalist mit Mandat. Sozialdemokratische Reichstagsabgeordnete und ihre Arbeit in der Parteipresse 1867 bis 1918, Düsseldorf, 1983. — Lexikon, op. cit. — Osterroth, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément