SCHUBERT Hermann

Par Pierre Broué

Né le 21 janvier 1896 à Lengefeld (Erzgebirge), exécuté en 1938 en URSS ; dirigeant communiste.

A sa sortie de l’école primaire, Hermann Schubert travailla à la mine, puis partit sur les routes et devint ouvrier dans la métallurgie, se syndiquant au Deutscher Metallarbeiterverband (DMV) en 1912 et devenant membre du SPD — date contestée— en 1907 ou 1914. Il s’occupa aussi de sport ouvrier. En 1917, il adhéra à l’USPD et alla avec la majorité de ce parti au VKPD en 1920. Secrétaire syndical à Suhl en 1922, il fut l’un des premiers élèves allemands de l’École Lénine à Mos­cou, avant de revenir pour prendre part aux préparatifs de l’insurrection de 1923 en Thuringe. Arrêté début 1924, libéré par une manifestation qui ouvrit la prison de Suhl, il fut ensuite élu au Reichstag, dut démissionner et passer dans la clandestinité où il fut de nouveau arrêté, ne sortant de prison qu’après son élection au Landtag de Prusse en janvier 1925. Responsable syndical dans la Ruhr, membre de la gauche, il se tourna contre celle-ci après la « lettre ouverte » et conserva ses fonctions. Ap­pelé à Berlin en 1928, il monta très rapidement dans l’appareil, devenant secrétaire politique de la Wasserkante en 1931 et membre du Bureau politique en 1932 avec la protection de Thälmann. Membre de la direction illégale après 1933, il se heur­ta à Pieck et Ulbricht et ne fut pas réélu au Comité central à la conférence dite « de Bruxelles » en 1935. Arrêté en 1937, après une intervention à l’exécutif où il fut traité de provocateur par Togliatti et ayant, semble-t-il, contesté en privé la version officielle des procès de Moscou, Schubert fut probablement exécuté en pri­son en 1938.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216875, notice SCHUBERT Hermann par Pierre Broué, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 17 juin 2020.

Par Pierre Broué

SOURCES : S. Bahne, Die KPD und das Ende von Weimar. Das Scheitern einer Politik 1932-1935, Francfort, 1976. — Duhnke, KPD, op. cit. — Rœder et Strauss, op. cit. — Weber, Wandlung, op. cit. — Wehner, Zeugnis, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément