SCHULTE Fritz

Par Pierre Broué

Né le 28 juin 1890 à Hüsten (Westphalie), mort en 1938 en prison en URSS ; dirigeant communiste.

Fils d’un ouvrier d’usine, travailleur dans la chimie à Leverkusen, Fritz Schulte fit la guerre comme simple soldat et rejoignit l’USPD à la fin. Après son entrée au VKPD, il fut président du comité d’usine à Bayer-Leverkusen. Membre de la droite, il passa à la gauche en 1924, puis au centre et entra au Comité central en 1929 comme homme d’appareil confirmé, ce qui lui valut aussi l’entrée au Bureau poli­tique et l’élection au Reichstag en 1930. En 1932, il s’installa à Berlin et prit la tête de la RGO pour l’ensemble de l’Allemagne. Après la prise du pouvoir par Hitler, il fut le seul membre du Bureau politique qui ne fut pas arrêté. Il y mit Ulbricht et Pieck en minorité, avec Schubert. Il ne fut pas réélu au Comité central à la confé­rence « de Bruxelles » à Moscou en 1935, fut arrêté en 1937 et disparut pendant la grande purge. Le SED a donné 1943 comme date de sa mort ; 1938 a été retenue par les autorités de la RFA.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216877, notice SCHULTE Fritz par Pierre Broué, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 19 mai 2020.

Par Pierre Broué

SOURCES : Lexikon, op. cit. — Duhnke, KPD, op. cit. — Rœder et Strauss, op. cit. — Weber, Wandlung, op. cit. — Wehner, Zeugnis, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément