SCHWENK Paul

Par Pierre Broué

Né le 8 août 1880 à Meissen, mort le 22 août 1960 à Berlin-Est ; militant socialiste et communiste.

Fils d’un ouvrier, Paul Schwenk apprit le métier de serrurier, travailla à Dresde où il adhéra au SPD en 1907, puis à Berlin. En 1914, avec sa femme Martha Arendsee, il reproduisit à Niederbarnim le premier matériel du groupe Internationale contre la guerre. Membre de la Ligue Spartakus, il adhéra à l’USPD et y resta en 1919, devenant journaliste à Freiheit. Il rejoignit les indépendants de gauche et le KPD en 1920 et devint secrétaire de la fraction au Landtag de Prusse où i ln’avait été élu qu’en 1924, devenant ensuite président de la fraction. Il était spécialiste du travail municipal. En 1933, il émigra en France et prit contact à Paris avec les trotskystes par l’internationale de Karl Retzlaw (Erde). Puis il se rendit en URSS où il fut arrêté à la fin des années trente, passant trois années en prison pour être finalement libéré en 1939. Il revint en 1945 à Berlin-Est et occupa des petites responsabilités dans le SED.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216899, notice SCHWENK Paul par Pierre Broué, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 26 mai 2020.

Par Pierre Broué

SOURCES : Weber, Wandlung, op. cit. — Rœder et Strauss, op. cit. — Wehner, Zeugnis, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément