STADTHAGEN Arthur

Par Claudie Weill

Né le 23 mal 1857 à Berlin, mort le 5 décembre 1917 à Berlin ; avocat et journaliste appartenant à la gauche de la social-démocratie.

Fils d’un universitaire, Arthur Stadthagen fît des études de droit et devint avo­cat. Il adhéra en 1887 au Parti social-démocrate et défendit les ouvriers dans de nombreux procès, ce qui lui valut d’être rayé du barreau en 1892. De 1890 à sa mort, il fut député au Reichstag et de 1893 à 1916 rédacteur au Vorwärts. Hostile au ré­visionnisme, il fit partie de la gauche et participa à ses tentatives d’organisation, no­tamment en marge du congrès d’Iéna en 1911. Enseignant e l’école du parti dès 1906, il s’intéressait surtout au droit du travail, à la politique sociale, aux questions juridiques et constitutionnelles. Jusqu’en 1914, il passa quarante fois en justice et fut condamné en tout à quinze mois de prison. Délégué aux congrès de Zurich (1893), Amsterdam (1904) et Copenhague (1910) de la IIe Internationale, il parti­cipa également à la conférence internationale socialiste de Stockholm en septembre 1917. Si dans un premier temps il fut favorable à la défense du Reich contre le tsa­risme, il vota contre les crédits de guerre le 21 décembre 1915 et adhéra à l’USPD.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216913, notice STADTHAGEN Arthur par Claudie Weill, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 28 mai 2020.

Par Claudie Weill

SOURCES : Osterroth, op. cit. — Lexikon, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément