STEIN Jakob, Lorenz von

Par Jacques Grandjonc

Né le 15 novembre 1815 à Barby, près d’Eckernförde (Schleswig), mort le 23 septembre 1890 à Weidingen, près de Vienne (Autriche) ; juriste, analyste du socialisme français.

Fils illégitime d’un colonel de l’armée danoise, von Wasner et d’une demoi­selle Stein, anobli en Autriche en 1868, Lorenz von Stein figure ici uniquement en raison de son ouvrage sur Le Socialisme et le communisme de la France contempo­raine, paru en septembre 1842. Après des études de droit et de philosophie à Kiel et à Iéna, il travailla un temps à la chancellerie du Schleswig-Holstein à Copenha­gue, puis fut reçu docteur en droit à Kiel en 1840. Il séjourna à Paris en 1841-1842 pour y étudier la situation sociale et les mouvements socialistes. Son séjour était payé sur les fonds prussiens et il se livrait on contrepartie à la surveillance des ar­tisans et des ouvriers allemands à Paris ; parallèlement il était correspondant de l’officieuse Deutsche Allgemeine Zeitung (Berlin) et de la Rheinische Zeitung (Co­logne). Il accéda d’un coup à la renommée avec Der Socialismus und Communismus des heutigen Frankreichs dans lequel il analysait la naissance du socialisme et du communisme en France d’un point de vue apparemment dialectique, à partir de la Révolution. L’ouvrage, réédité et complété en 1847, 1848 et 1850, rendait en quelque sorte possible la discussion sur des thèmes jusque-là tabou dans la presse allemande, ce qui valut à son auteur les remerciements ironiques des communistes allemands de Genève et de Paris, ainsi qu’une correspondance de Weitling. L’in­fluence éventuelle de L. von Stein sur Marx est un sujet régulièrement remis à la mode et controversé. Professeur de droit à l’Université de Kiel à partir de 1846, Lorenz von Stein prit parti en 1848-1849 pour l’indépendance des duchés de Schleswig et Holstein contre le Danemark et la Prusse, ce qui lui valut d’être démis de ses fonctions fin 1849. Après un bref séjour journalistique à Munich, il enseigna de 1855 a 1888 à l’Université de Vienne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216917, notice STEIN Jakob, Lorenz von par Jacques Grandjonc, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 28 mai 2020.

Par Jacques Grandjonc

ŒUVRE : Die Municipalverfassung Frankreichs, 1843. • — Geschichte der sozialen Bewegung in Frankreich von 1789 bis auf unsere Tage, 3 vol., éd. de 1850, avec une introd. de G. Salomon (fac-similé), 1959. — System der Staatswissenschaft, 2 vol., 1856. — Lehrbuch der Finanzwissenschaft, 1860.— Die Verwaltungslehre, 8 vol., 1865-1884. — Finanzwissenschaft und Sozialismus, 1887.

SOURCES : H. Uhl, Lorenz von Stein und Karl Marx. Zur Grundlegung von Gesellschaftsanalyse und politischer Theorie 1842-1850, Tübingen, 1977. — H. Taschke, Lorenz von Steins nachgelassene staatsrechtliche und rechtsphilosophische Vorlesungsmanuskripte : zugleich ein Beitrag zu seiner Biographie und zu seinem Personlichkeitsbegriff, Heidelberg, 1985.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément