STŒCKER Walter

Par Pierre Broué

Né le 9 avril 1891 à Cologne, mort le 10 mars 1939 à Buchenwald ; dirigeant socialiste puis communiste.

Fils d’un ingénieur, Walter Stœcker fit des études secondaires et se spécialisa comme employé de commerce. Membre du SPD en 1908, il devint journaliste en 1910. Il reprit ensuite des études d’histoire et d’économie, devenant dirigeant des étudiants socialistes de Cologne. Mobilisé en février 1915, il resta soldat jusqu’en novembre 1918 ayant dans l’intervalle rejoint l’USPD et dirigé en novembre 1918 le comité d’action des ouvriers et soldats de Cologne. Journaliste à la Volkstribüne, député à la Constituante puis au Reichstag, il fut l’un des porte-parole des « indé­pendants de gauche » partisans de l’adhésion à la IIIe Internationale. Actif en 1923, plus tard président de la fraction parlementaire au Reichstag, il se prononça pour les adversaires de Thaelmann en 1928, mais fit ensuite son autocritique. Il était pré­sident des Amis de l’URSS. Arrêté dans la nuit même de l’incendie du Reichstag, il fut enfermé successivement dans les camps de Sonneburg, Lichtenburg et Bu­chenwald et mourut du typhus dans ce dernier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216921, notice STŒCKER Walter par Pierre Broué, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 4 juin 2020.

Par Pierre Broué

SOURCES : Duhnke, KPD, op. cit. — Weber, Wandlung, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément