STUMPF Peter, Paul

Par Annelise Callede-Spaethe

Né en 1826, mort en 1912 à Mayence ; fondateur de la section de l’AIT de Mayence.

Bien que Paul Stumpf jouât un rôle important dans le mouvement ouvrier rhé­nan et qu’il fût lié avec Marx, Engels et Liebknecht, peu de faits de sa vie sont connus avec certitude.
Issu d’une vieille famille de Mayence, Stumpf fut ouvrier mécanicien, puis commerçant. Membre, dès 1847, de l’Association ouvrière allemande de Bruxelles, il y fît la connaissance de Marx et d’Engels et adhéra à la Ligue des communistes. En février 1848, il séjourna à Paris, revint à Mayence, participa à la révolution allemande de 1848-1849 au cours de laquelle Marx et Engels séjournè­rent chez lui. Après l’échec de celle-ci, il fut parmi les premiers à œuvrer pour la re­naissance du mouvement démocratique et ouvrier et devint la cheville ouvrière de la section de Mayence de l’AIT qu’il représenta au congrès de Lausanne en 1867.
Il entra en contact avec Wilhelm Liebknecht en 1866 et adhéra à la SDAP dès sa fondation en 1869. Il était avec Marx et Engels parrain du deuxième fils de Liebknecht, né en 1871 et qui portait de ce fait les prénoms Karl, Friedrich et Paul.
En septembre 1869, lors de son voyage en Allemagne, Marx séjourna chez Stumpf en compagnie de sa fille Jenny.
Stumpf resta un militant actif jusqu’ à un âge très avancé et mourut dans sa qua­tre-vingt-sixième année.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216928, notice STUMPF Peter, Paul par Annelise Callede-Spaethe, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 5 juin 2020.

Par Annelise Callede-Spaethe

SOURCES : G. Eckert, « Zur Geschichte der "Sektionen" Wiesbaden und Mainz der Internationalen Arbeiter-Assoziation », in Archiv für SoziaIgeschichte, t. VIII, 1968. — W. Bios, Denkwürdigkeiten eines Sozialdemokraten, 21., Munich, 1914. — K. Marx, F. Engels, Werke, t. 27 à 39, correspondances, Berlin-Est, 1977.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément