SÜDEKUM Albert, Oskar, Wilhelm

Par Jacques Droz

Né le 23 janvier 1871 à Wolfenbüttel, mort en février 1944 à Berlin ; parlementaire social-démocrate de droite.

Fils d’un hôtelier, Albert Südekum fit des études d’économie à la suite des­quelles il accomplit son service militaire dans la Garde, mais se vit refuser, parce que social-démocrate, le grade d’officier de réserve. Il entra dans le journalisme qui le conduisit de la Leipziger Volkszeitung jusqu’à la Sächsische Arbeiterzeitung à Dresde tandis qu’en 1900, il se fit élire au Reichstag. Il s’intéressa particulièrement aux questions communales, auxquelles il consacra le journal Kommunale Praxis, puis après 1908 le Kommunales Jahrbuch et à ce titre il fut le représentant d’une orientation qui prévalut dans nombre de municipalités social-démocrates et qui reconnut comme indispensable la collaboration avec les partis bourgeois et les autorités administratives sur les questions de logement, d’assurance et de santé. Déjà ac­quis aux idées du réformisme opportuniste au moment de la guerre, il fît plusieurs voyages à l’étranger pour y éclairer les partis socialistes sur l’état d’esprit qui pré­valait à Berlin. Depuis longtemps en relation avec le chancelier Bethmann Hollweg, il lui fit savoir le 28 juillet 1914 que la déclaration de guerre signifierait pour les sociaux-démocrates la fin de toute action revendicative et exclurait grèves et sabotages. Pendant la guerre, il se rencontra avec Parvus dans Die Glocke pour ex­pliquer que « l’opposition à l’asservissement des peuples étrangers » était de la part du SPD purement « négative » et que « la sécurité des frontières » exigeait « dés formes diverses d’expansion ». Il fit partie en 1918 de puissantes entreprises capi­talistes allemandes en Ukraine et y fut finalement envoyé comme délégué de l’Al­lemagne pour y soutenir les courants contre-révolutionnaires.
Premier ministre des Finances de Prusse après la guerre, il ne manifesta plus d’activité au sein du Parti social-démocrate. Membre de plusieurs conseils d’administration de sociétés industrielles, il conserva ces relations sous le régime nazi.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216930, notice SÜDEKUM Albert, Oskar, Wilhelm par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 5 juin 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Über das Malthus’sche Gesetz und das Bevölkerungsproblem der kommunistischen Gesellschaft, 1894. — Grossstädtisches Wohnungselend, 4e éd., 1908. — Die Wertzuwachssteuer, 1911.

SOURCES : W. Gutsche, « Südekum und die Anderen. Ergänzende Materialien zur Rolle rechter Führer der deutschen Sozialdemokratie im ersten Weltkrieg », in Zeitschrift für Geschichtswissenschaft, 18, 1970. — D. Groh, Negative Integration und revolutionarer Attentismus, Francfort, Vienne, 1974.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément