SUHR Otto

Par Jacques Droz

Né le 17 août 1894 à Oldenburg, mort le 3 août 1957 à Berlin ; militant social-démocrate, maire de Berlin.

Étudiant en histoire et en sciences politiques à l’Université de Leipzig, entré en 1919 au SPD, Otto Suhr commença-sa carrière comme attaché de presse à la Présidence de Kassel, puis comme enseignant à l’École économique de Thuringe, pour prendre ensuite à Berlin la direction de la section de l’Union générale libre des em­ployés (Allgemeiner freier Angestelltenbund). Il se livra à l’étude de la fonction des employés dans l’économie moderne qu’il fit connaître dans la revue Weg der Wirtschaft (Voie de l’économie) et dans une série d’ouvrages qu’il consacra à cette question — dont l’un en collaboration avec Albert Thomas. Secrétaire de l’ADGB, il enseigna de 1928 à 1933 à la Hochschule für Politik et à l’École des syndicats à Berlin. Ayant perdu sa situation sous le Troisième Reich, il se contenta d’écrire quelques études d’économie pour la Frankfurter Zeitung, tout en établissant des re­lations avec des groupes de résistance. En 1945, d’abord attaché à l’administration économique de la zone soviétique, il devint membre du magistrat du « grand Ber­lin » où il combattit la réunion du SPD et du KPD et publia en ce sens avec Louise Schröder la revue Das Sozialistische Jahrhundert. Devenu président de l’assem­blée municipale, il s’opposa aux tentatives soviétiques pour en diminuer la compé­tence. Après la séparation des deux Berlin, il veilla à conférer au Conseil de Berlin-Ouest une constitution libérale, tout en prenant part, grâce à la refonte de la Hoch­schule für Politik, à la formation politique de la population berlinoise. Élu en 1955 comme bourgmestre régnant à la succession du docteur Walther Schreiber qui ap­partint au CDU, il s’efforça de lier plus étroitement le sort de Berlin à celui de la Ré­publique fédérale. Bien que ses relations avec les Berlinois fussent quelque peu obscurcies par l’ombre de Ernst Reuter, son administration fut appréciée pour son réalisme et son honnêteté, jusqu’au jour où de longues souffrances lui rendirent le travail impossible. Brandt lui succéda à son poste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216931, notice SUHR Otto par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 5 juin 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Die Welt der Wirtschaft vom Standort des Arbeiters, 1926. — (avec E. Lederer et A. Thomas), Angestellte und Arbeiter, 1928. — Die Lebenshaltung der Angestellten, 1928.

SOURCES : G. Kotowski, H J. Reichhardt, Berlin als Hauptstadt in Nachkriegsdeutschland und Land Berlin, 1945-1985, Berlin, New York, 1987. — Osterroth, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément