MILLET Paul [Aube]

Par Louis Botella

Cheminot ; syndicaliste CGT de l’Aube.

Surveillant de ronde au dépôt de Romilly-sur-Seine, Paul Millet était, depuis janvier 1925 au moins, secrétaire du comité inter-réseaux des surveillants et gardiens, surveillants de ronde au sein de la Fédération confédérée [CGT] des cheminots.

Au cours de l’automne 1928, il perdit accidentellement son épouse et son jeune fils.

En novembre 1929, il était délégué du personnel, au titre de la CGT, auprès du chef du service de la Traction au sein de la Cie du Chemin de fer de l’Est.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217018, notice MILLET Paul [Aube] par Louis Botella, version mise en ligne le 15 juin 2019, dernière modification le 15 juin 2019.

Par Louis Botella

SOURCES : La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 10 janvier 1925, 15 novembre 1928. — Le Cheminot de l’Est, organe de l’Union des syndicats confédérés de l’Est, puis de l’Union des syndicats CGT de l’Est, octobre-novembre 1929 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément