GÉRAUD Paul

Par André Balent

Né le 18 mars 1918 en Ariège sans doute à Couflens, mort exécuté le 17 août 1944 à Buzet-sur-Tarn (Haute-Garonne) ; sous-officier de carrière ; résistant, agent de passages clandestins vers l’Espagne.

Monument aux morts de Couflens (Ariège. Le nom de Paul Géraud y figure.
Cliché Anny Rieu

Sous-officier de carrière (spahis), Paul Géraud était originaire de la commune pyrénéenne de Couflens, dans le Couserans (Ariège), plus précisément, semble-t-il, du hameau de Salau, au pied du port de Salau (2087 m), sur la frontière franco-espagnole. Ce col donne accès à la haute vallée de la Noguera Pallaresa (Pallars Sobirà, en Catalogne). Paul Géraud était un agent de filières de passages clandestins vers l’Espagne. Il était marié.
Paul Géraud fut arrêté le 14 juillet 1943 vers 11 heures au café Claustres à Saint-Girons (Ariège) pour activités résistantes (passages vers l’Espagne).
Il fut interné à la prison Saint-Michel de Toulouse (Haute-Garonne). Peu avant leur départ des troupes allemandes de Toulouse, il fut, avec d’autres prisonniers, extrait de la prison et les Allemands le fusillèrent le 17 août 1944 à Buzet-sur-Tarn.
Un important monument a été érigé à Buzet-sur-Tarn afin d’honorer le souvenir des victimes du 17 août 1944.
Le massacre de Buzet-sur-Tarn a été inclus dans l’acte d’accusation français au procès de Nuremberg le 18 octobre 1945.
Le nom de Paul Géraud figure aussi sur le monument aux morts du hameau de Salau, commune de Couflens, Ariège.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217065, notice GÉRAUD Paul par André Balent, version mise en ligne le 27 janvier 2020, dernière modification le 1er juin 2021.

Par André Balent

Monument aux morts de Couflens (Ariège. Le nom de Paul Géraud y figure.
Cliché Anny Rieu

SOURCE : Arch. Dép. Ariège, 64 J 23, fonds Claude Delpla, fiches manuscrites et tapuscrites. — Émilienne Eychenne, Les montagnards de la liberté 1939-1945, les évasions par l’Ariège et la Haute-Garonne, Toulouse, Milan, 1984, 364 p. [p. 333]. — Site MemorialGenWeb, consulté le 13 août 2020 (André Balent)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément