BESIN François, Joseph, alias Bouf

Par Robert Mencherini

Né le 27 juillet 1925 à Culoz (Ain), exécuté le 7 juillet 1944 à Simiane-Collongue (Bouches-du-Rhône) ; FFI, membre de l’Armée secrète (AS), puis de l’Organisation de Résistance de l’armée (ORA), maquisard.

Fils de Marius Claudius Besin, journalier, et de son épouse Irène Anna, née Ronchi, célibataire, François Besin avait rejoint, en 1944, le maquis du Pilon du Roi, dans la commune de Simiane-Collongue. Placé sous le commandement de Jacques Manera*, il fut assassiné le 7 juillet 1944 par un traitre (Taillefer) qui dissimula son corps qui ne fut découvert que le 18 juillet 1944.
Inhumé dans le caveau familial du cimetière Saint-Pierre à Marseille, François Besin obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué sergent FFI. À Simiane-Collongue, son nom figure sur une stèle, érigée sur le lieu de son décès, dans la Chaîne de l’Étoile, au pied du Pilon du Roi et sur une plaque commémorative, rue Jacques Manera à Simiane-Collongue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217071, notice BESIN François, Joseph, alias Bouf par Robert Mencherini, version mise en ligne le 20 juin 2019, dernière modification le 20 juin 2019.

Par Robert Mencherini

SOURCES : AVCC Caen, 21 P 244, listes de décédés et arrestations Bouches-du-Rhône, dossier 21P 22070. — Robert Mencherini, Résistance et Occupation (1940-1944). Midi rouge, ombres et lumières , tome 3, Syllepse, 2011. — Site internet Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément