CASTINEL Jean, Alexandre, Marius

Par Robert Mencherini

Né le 22 avril 1920 à Saint-Cannat (Bouches-du-Rhône), mort le 18 août 1944, à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) à la suite de blessures au combat ; bûcheron ; résistant FFI.

Fils de Henri, Antoine Castinel, gérant de débit de tabac, et de son épouse Marguerite, Lucie, Eugénie, née Jourdan, Jean Castinel avait épousé, le 17 mars 1938, à Saint-Cannat, Élise, Adrienne Grégoire. Domicilié dans son village natal, il rejoignit la Résistance en juin 1944. Il fut mortellement blessé le 17 août 1944, dans un combat avec les miliciens. Transféré à l’hôpital d’Aix, avenue Pasteur, il décéda le lendemain.
Homologué sergent FFI à titre posthume, Jean Castinel a obtenu les mentions « Mort pour la France » et « Interné résistant ». A Saint-Cannat, son nom figure sur le monument aux morts du centre du village et sur celui du cimetière. Il est également gravé sur le mémorial du maquis de Sainte-Anne, à Lambesc.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217075, notice CASTINEL Jean, Alexandre, Marius par Robert Mencherini, version mise en ligne le 20 juin 2019, dernière modification le 15 janvier 2022.

Par Robert Mencherini

SOURCES : AVCC Caen, 21 P 244, listes de décédés et arrestations Bouches-du-Rhône, dossier 21P 39608. — Site internet Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément