VIERECK Louis

Par Jacques Droz

Né le 21 mars 1851 à Berlin, mort en 1922 à Bad Wildungen (Hesse) ; organisateur de la presse social-démocrate.

Fils naturel d’une actrice berlinoise et peut-être de l’empereur Guillaume I, Louis Viereck devint, après des études de droit, référendaire à la cour d’appel de Berlin, mais une action disciplinaire pour des motifs politiques l’obligea à quitter le service de l’État. Devenu journaliste, il fut expulsé de Berlin en 1879 pour avoir voulu créer un journal progressiste. Établi à Leipzig où il dirigea les presses du par­ti, il fut envoyé en 1880 aux États-Unis avec Fritzsche pour recueillir des fonds à son profit. Établi à Munich depuis 1881, il parvint à créer une presse destinée aux ouvriers qui, outre la Süddeutsche Post, dépassa largement les frontières de la Ba­vière sous une forme modérée et humoristique et qui, comme la revue Das Recht auf Arbeit (Le droit au travail), développa des idées favorables au socialisme d’État. De 1884 à 1887, il siégea au Reichstag. Brouillé avec le parti, il se contenta à partir de 1888 de publier des journaux de médecine, d’hygiène et de thérapeutique naturelle. En 1896, il émigra pour les États-Unis. Il rentra en 1910 en Allemagne pour devenir le correspondant berlinois de la revue Rundschau zweier Welten (Revue des deux mondes), dont son fils assurait la direction.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217135, notice VIERECK Louis par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 9 juin 2020.

Par Jacques Droz

SOURCES : C. Harrer, Die Geschichte der Münchener Tagespresse 1870-1890, Wurzbourg, 1940. — U. Hess, Louis Viereck und seine Blätter für Arbeiter 1882-1889, Dortmund, 1961. — K. Koszyk, Geschichte der deutschen Presse, II. Deutsche Presse im 19. Jahrhundert, Berlin, 1966. — Waltraud Sperlich, Journalist mit Mandat Sozialdemokratische Reichstagsabgeordnete und ihre Arbeit in der Parteipresse 1867 bis 1918, Düsseldorf, 1983.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément