WEISSENBACH Christian

Par Jacques Droz

Né le 15 avril 1809 à Hambourg, mort aux États-Unis ; disciple de Weitling, membre de la Ligue des justes.

Originaire d’une famille de tisserands, compagnon tailleur, Christian Weissenbach séjourna au cours de ses nombreux voyages en 1828 et 1830 à Genève d’où il fut expulsé, puis à Berne. En 1835, il assista à Paris à la scission de la Ligue des ban­nis et eut, semble-t-il, un rôle considérable dans la fondation de la Ligue des justes à laquelle il fournit son nom. Il appartint à la commission qui fit du livre de Weit­ling, Die Menschheit, le texte programmatique de la Ligue des justes. Il maintint le contact, aux côtés d’Andreas Schürzer (1807-1879), rédacteur de la Volkshalle, avec Schapper lorsqu’il eut gagné Londres et avec Weitling en Suisse. En 1842, il présida plusieurs meetings d’ouvriers allemands qui se réunissaient Barrière du Combat à Paris. Il organisa enfin les départs de plusieurs membres de la Ligue pour les États-Unis. Lui-même s’embarqua en août 1845 pour New York où il dirigea une Association de réforme sociale et continua son travail d’encadrement des ou­vriers allemands émigrés ; il alla plus tard à Peoria (Illinois) d’où il correspondit en­core en 1853 avec Weitling. La date de sa mort est inconnue,

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217152, notice WEISSENBACH Christian par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 11 juin 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Die Bibliothek des Arbeiters, 3 vol., 1854.

SOURCES : W. Schieder, Anfänge der deutschen Arbeiterbewegung, Stuttgart, 1963. — J. Grandjonc, « Les émigrés allemands sous la Monarchie de Juillet », in Études germaniques, 1,1972. — J. Grandjonc, Waltraud Seidel-Höppner, M. Werner (éd.), Wolfgang Strähl Briefe eines Schweizers aus Paris 1835-1836, Berlin-Est, 1988.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément