WINKELBLECH Karl, Georg, connu comme écrivain sous le nom de Karl Mario.

Par Jacques Droz

Né en 1818 à Enshelm, près de Mayence, mort en 1865 à Kassel ; économiste, opposé à la libre entreprise et d’orientation corporatiste.

Cet économiste qui fut professeur à l’École commerciale de Kassel, publia de 1848 à 1857 ses Untersuchungen über die Organisation der Arbeit (Recherches sur l’organisation du travail) où il se refusait à reconnaître l’évolution nécessaire de l’économie vers le capitalisme : la domination de l’argent pouvait être combattue par le « fédéralisme », c’est-à-dire par l’union étroite des employeurs et des ouvriers contre le monopole du grand capital. Adversaire déterminé de la libre entreprise, il suggéra l’instauration d’une économie artisanale et corporative dans le cadre d’un socialisme d’État autoritaire. C’est à partir de ses suggestions que se tint à Franc­fort, du 15 juillet au 18 août 1848, le congrès des maîtres-artisans (Handwerker- und Gewerbekongress) qui présenta au Parlement de Francfort une charte destinée à la mise sur pied d’une organisation obligatoire des métiers dont le nombre et le recrutement serait limité. Bien qu’hostile au précédent, le congrès des compagnons (Gesellen), qui s’ouvrit le 20 juillet et qui se transforma en Allgemeiner deutscher Arbeiterkongress, se montra également adversaire de la libre entreprise. Cepen­dant, en voulant restaurer une forme d’économie dépassée, de l’âge précapitaliste, Winkelblech se trouva en opposition avec l’Arbeïterverbrüderung de Stephan Born et, lors du congrès que celle-ci tint à Heidelberg en janvier 1849, sous la pré­sidence de Julius Frobel, il dut se déclarer vaincu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217162, notice WINKELBLECH Karl, Georg, connu comme écrivain sous le nom de Karl Mario. par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 15 juin 2020.

Par Jacques Droz

SOURCES : E. Biermann, Karl Georg Winkelblech (Karl Mario). Sein Leben and sein Werk, 3 vol., Leipzig, 1909. — J. Weiss, « Karl Mario. Guild Socialism and the Revolution of 1848 », in International Review of Social History, vol. V, 1960. — P. Noyés, Organization and Revolu­tion. Working-class associations in the German revolutions of 1848-1849, Princeton N.J., 1966.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément