ZWEIG Arnold

Par Jacques Droz

Né le 10 novembre 1887 à Gross-Glogau, mort le 26 novembre 1968 à Berlin-Est ; romancier communiste.

Après des études universitaires de philologie et de philosophie au cours des­quelles il subit l’influence de Freud, Arnold Zweig était déjà connu avant la guerre sur le plan littéraire à Berlin. En 1915, il reçut le prix Kleist pour une tragédie sur le meurtre rituel en Hongrie. En 1917, il fut employé par les services de presse du Commandement allemand sur le front oriental. Établi après la guerre à Berlin, puis à Starnberg dont il fut chassé par les bandes d’extrême-droite, puis de nouveau à Berlin où il fit paraître la Jüdische Rundschau, il fit sous la République de Weimar une brillante carrière littéraire qu’illustra son roman pacifiste Der Streit um den Sergeanten Grischa (1927) et qui le fit entrer dans le Pen-Club à Berlin, ainsi qu’au Schutzbund deutscher Schriftstelier. En 1933, il fut obligé d’émigrer dans les capi­tales européennes pour s’établir finalement en Palestine où il se sentit étranger et où il participa à la rédaction de la revue Orient à Haïfa, à laquelle il donna un tour po­litique orienté à la fois contre le sionisme et contre les prétentions de Vansittart à désintégrer l’Allemagne. Outre sa collaboration à la presse de l’exil, il composa de nombreux romans dont le plus célèbre, Das Beil von Wandsbek (La hache de Wandsbek), montrait de façon dramatique l’aveuglement des masses populaires et petit-bourgeoises qui avaient mis leur espoir dans l’orientation anticapitaliste du ré­gime nazi. Revenu en 1948 à Berlin, Zweig fut élu en 1950 président de l’Académie des beaux-arts et reçut en 1955 le Prix international Lénine pour la paix.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217234, notice ZWEIG Arnold par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 24 juin 2020.

Par Jacques Droz

ŒUVRE : Aüsgewählte Werke in Einzelbänden, 16 vol., Berlin, Weimar, 1957-1967.

SOURCES : E. Hilscher, Arnold Zweig, Leben und Werk, Berlin-Est, 1968. — G. Wenzel (éd.), Arnold Zweig 1887-1968. Werk und Leben in Dokumenten und Bildern, Berlin, 1978. — D.R. Midgley, Arnold Zweig ; zu Werk und Wandlung 1927-1948, Königstein/Ts., 1980. — Lexikon, op. cit. — Durzak, op. cit. — Benz et Graml, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément