BOUVARD Georges

Par François Lonchampt

Professeur puis journaliste à Ce soir et à l’Humanité ; Résistant ; conseiller municipal du Perreux (Val-de-Marne).

Licencié ès lettres, diplômé d’études supérieures, Georges Bouvard quitta le poste de professeur qu’il occupait à Marseille pour se consacrer en 1942 aux « Forces Unies de la Jeunesse », dont il fût l’un des dirigeants dans la zone sud. Arrêté en 1943, il fut condamné comme résistant, et connut les prisons de Valence, Grenoble et Lyon.
Journaliste à Ce soir et à L’Humanité, il était plus particulièrement chargé des problèmes de l’enseignement.

Il fut conseiller municipal au Perreux, suppléant de Louis Talamoni, sénateur-maire de Champigny, lors des élections législatives de mars 1967, membre du bureau de la Section du PCF de Nogent-sur-Marne, et candidat aux élections cantonales en septembre 1967.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217247, notice BOUVARD Georges par François Lonchampt, version mise en ligne le 19 juin 2019, dernière modification le 20 août 2021.

Par François Lonchampt

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, Le Réveil du Val-de-Marne, n° 31, 25 août 1967.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément