LESIEUR Raymond

Par François Lonchampt

Né 17 mars 1906 à Orléans (Loiret), mort le 25 août 1967 à Douai-la-Fontaine (Maine-et-Loire) ; résistant, déporté ; employé du journal communiste Le Réveil du Val-de-Marne.

Agent de liaison, en 1942, du Front National, région P4, Raymond Lesieur appartint au groupe de résistance Chaput-Rosenthal. Il fut condamné pour faits de résistance par le tribunal militaire allemand qui siégea dans la prison du Cherche-Midi de juin 1940 à août 1944. Il fut déporté dans le convoi parti de Compiègne le 24 janvier 1943, pour le camp de Sachsenhausen, matricule 59149. Nous ne connaissons pas sa date de rapatriement . Il devint membre de la Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes.
Il travailla comme agent de publicité et chroniqueur au Réveil du Val de Marne (hebdomadaire de la Fédération du PCF) sous le pseudonyme du « Flâneur ».
Il mourut d’un cancer le 25 août 1967 à Douai-la-Fontaine (Maine-et-Loire) à l’âge de 61 ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217307, notice LESIEUR Raymond par François Lonchampt, version mise en ligne le 19 juin 2019, dernière modification le 19 juin 2019.

Par François Lonchampt

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, Le Réveil du Val-de-Marne, n°32, 1 septembre 1967. — Histoire pénitentiaire et Justice militaire (Blog de Jacky Tronel). — Site : prisons-cherche-midi-mauzac.com/des-prisons/le-memorial-de-la-prison-du-cherche-midi-a-creteil-1711. — Fondation de la Mémoire de la Déportation, I liste 74.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément